L'organe Fédéral Self Défense de proximité® à reçu la confiance de Gérard LECOEUR pour faire la promotion de son art:

 

L'acrochirisme ou la lutte du bout des doigts.

 

Pour le contacter vous pouvez passez par nous:

Tél: 0033-6-17-54-25-27

Ou passer par son éditeur: Crepin-Leblond

 

Lien vers une vidéo:

 

 " LE CASSE-DOIGTS "

 

 

LE CASSE DOIGTS, OU LUTTE DU BOUT DES DOIGTS OU ENCORE ACROCHIRISME.

Si les 2 premières appellations sont évidentes pour nous tous, le terme « acrochirisme » se décompose en:

 

ACRO avec 1 seul C, ce qui veut dire haut, extrémité,

CHIR correspond à main et se retrouve dans chirurgien,

et ISME qui est un suffixe qui désigne école, enseignement.

 

 

C’est dans des ouvrages anciens que G.L à retrouvé les éléments de départ et sur des bas reliefs et des poteries que quelques images ont aidé G.L à comprendre.

 

 

C’est avec les jeux Olympiques, crées en Grèce en 776 av J.C que cela débute afin d’éviter des affrontements plus violents.

 

 

Ce fut tout d’abord avec les épreuves de course à pied, que les athlètes se mesurèrent et peu après, en 656 av J.C, Orsippos, un coureur à pied perdit son perizona, c’est à dire son caleçon.

 

 

Aussi pour éviter ce genre de chose, il fut décidé que les participants seraient nus et que les femmes n’y assisteraient pas sous peine de mort, hormis la prêtresse du mont Olympe.

 

 

 

 

Mais très vite d’autres épreuves s’ajoutèrent, avec le saut en longueur et en hauteur au dessus d’une haie de piques, ainsi que des épreuves de lutte à mains nues, debout ou orthoparle ( Ortho: debout et Pale: lutte ), ou le vainqueur gagnait en tombant ou par abandon, puis s’ajoute la lutte au sol ou pale, ainsi, que l’acrochirisme, et par la suite le Pugilat et le Pancrace.

 

 

Le principe de base de la lutte est de saisir son adversaire et de le faire tomber, ce qui explique les illustrations avec les pieds très en arrière.

 

 

Mais pour saisir il faut s‘avancer et tendre les mains, aussi certain lutteurs cherchèrent à agir au niveau des doigts, des mains et des poignets, ce qui permettait de rester à distance sans nécessités une grande force, mais seulement de la rapidité.

 

 

2 hommes ont laissé leurs noms car très doués :

Socrate de Sicyone

et Leontisque de Messine, sans aller au corps à corps.

 

 

Toutefois le stade d’Olympe était tout en longueur pour les épreuves de course, il pouvait accueillir 60.000 personnes, aussi les spectateurs voyaient très mal les lutteurs qui s’affrontaient ainsi et très vite il y avait un cri et un abandon.

 

 

Dès lors cette forme fut prescrite et les lutteurs devaient démarrer au corps à corps, forme que l’on retrouve de nos jours dans la luttes au corps, Gréco-Romaine ou libre.

 

 

Par la suite d’autres épreuves furent adoptées, avec la course de chars.

 

 

 

En 66 A.P J.C, l’empereur Néron lui aussi y concouru  et gagna à la première participation dans une discipline spécialement crées pour lui, la poésie ou il fut le seul participant, épreuve qui d’ailleurs ne fut jamais renouvelée.

 

 

D’autres faits pourraient être cités, mais cela déborderait de votre sujet.

 

 

Les Jeux Olympiques disparurent en 369 de notre ère, car l’empereur Théodore était Chrétien et il n’admettait pas le sacrifice fait à Olympe lors de l’ouverture par la prêtresse et ils furent interdits.

 

Pour nous, nous distinguons :

-La garde,

-les actions offensives à une main,

-Les actions offensives à 2 mains en parallèle ou groupées,

-Les actions défensives avec l’arrêt,

-Les dégagements, les sorties

-Et l’esquive.

 

Il y a toutes une progression qui est très facile à suivrait c’est une forme défensive qui plait particulièrement aux femmes car il n’y a pas de contact au corps ou usage de la force.

 

L’enseignement est très simple mais il faut toutefois travailler la vitesse et bien sûr doser son action à l’entrainement.

 

Un premier ouvrage fut tiré en petites quantité par un petit éditeur, mais il est épuisé.

 

Une nouvelle version est déposée chez un autre éditeur plus sérieux avec d’autres manuscrits. » G.L

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
® COMBAT URBAIN 2016